Author:
• samedi, janvier 22nd, 2011

Je suis maman d’un petit garçon nommé Louis. Depuis ses 5 mois, Louis n’a fait qu’enchainer les problèmes ORL ( otites , angines ) . A 2 ans il a subi sa 2ème opération des oreilles ( pose de yoyos ) et 6 mois après il a fallu lui faire enlever les amygdales ( 8 angines de mai à septembre de la même année ) …. Autant dire que ce petit bout a avalé de sacré doses d’anti douleurs et d’antibiotiques !

Louis est suivi par un ORL depuis ses premières otites .

Avant opération des amygdales :

Son ORL me prévient que cette opération est extrêmement douloureuse ( la douleur durera au moins 10 jours et il mettra du temps à cicatriser ) et qu’il risque de faire un blocage alimentaire . Si tel est le cas il faudra retourner à l’hôpital pour le faire mettre sous perfusion ! J’appréhende , une amie me parle de Roger ( contacte le , il aidera Louis à se préparer à l’opération ) , mais il est opéré dans 1 semaine, je ne prends pas le temps ( et oui soyons franche, j’ai caché mon scepticisme derrière une histoire de temps ! ) .

Après opération des amygdales :

J+2, on sort difficilement de l’hôpital … Louis mange mais refuse son antalgique ( malgré toutes les ruses de maman ), il a mal, très mal . En tant que mère le voir comme cela me déchire le cœur ( il adore manger , c’est sûr il ne me fait pas de blocage alimentaire mais qu’est ce qu’il souffre quand il mange ou boit !) . J+6 … j’y penses depuis la vielle …je me rappelle les bons conseils de mon amie , aller je me lance j’appelle Roger !

Roger arrive le jour même, en fin de journée . Le contact avec Louis se fait immédiatement, j’ai la sensation que Louis se sent en confiance. La séance dure presque 40mn ou Louis ne bouge pas et se laisse faire ( là je suis stupéfaite, Louis est très actif, je ne l’ai jamais vu aussi calme pendant autant de temps ! ) .

Roger s’en va ,première grande surprise, Louis me réclame du lait et du lait de vache ! Il n’a jamais voulu boire autre chose que son lait infantile et cela fait des mois que nous essayons en vain de le passer au lait de vache . Il boit presque 1 demi litre de lait d’une traite …le soir il est calme , détendu , on dirai que la douleur a pratiquement disparu . Les jours qui suivent Louis change, il évolue de manière phénoménale ( se met au lait de vache , arrive à rester posé et concentré sur un jeu etc…) . Quelque chose s’est passé , c’est sûr … la visite de contrôle chez l’ORL m’en dira plus ….

Visite de contrôle chez l’ORL :

Louis ouvre la bouche, l’ORL ausculte ….me regarde interrogatif …ausculte encore .. Je fini par avoir les jambes qui tremblent de peur, mais qu’est ce qu’il se passe ? A ce moment-là son ORL me demande « mais qu’avez-vous fait ? » , je n’ai pas le temps de répondre qu’il continue « je n’ai jamais vu cela , depuis que j’exerce , je n’ai jamais vu cela ! » , moi « mais quoi docteur , qu’y a-t-il ? » ! Là il m’explique que à J+15 , Louis avait parfaitement cicatrisé, il vérifie les résultats de sa prise de sang , tout est normal, rien qui ne justifie une telle cicatrisation en si peu de temps , il rajoute que c’est si exceptionnel qu’il pourrai en parler en colloque ORL et que du coup on a plus besoin de venir dans un mois pour vérifier, il n’a plus une seule croute , c’est parfait ! .

Je repense à la visite de Roger, il m’avait dit avoir travaillé sur sa cicatrisation, le résultat est là !

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. You can skip to the end and leave a response. Pinging is currently not allowed.

One comment on “Louis , 2 an et demi et son opération des amygdales

  1. Emilie on said:

    L’amie en question… et bien c’est moi et dès que j’ai appris que Roger avait un site je me suis dit il faut que j’y dépose mon témoignage car quand on pense que plus rien ne peut nous aider et bien SI : Roger en 1 séance peut débloquer bien des situations !

    Il y a quelques années déjà mon père qui est boucher c’est salement coupé… La plaie était devenue noire ; elle se nécrosait les médecins ne savaient plus que faire… Roger est intervenu et en quelques jours la plaie est redevenue rose ! Les médecins n’en croyaient pas leurs yeux…

    Un autre exemple celui de ma maman qui a eu un cancer du poumon…. Elle était enfermée dans sa peur et n’a pas vu Roger avant l’opération… (dommage) Mais la vitesse de cicatrisation à laisser les médecins pantois…

    Quand j’avais des problèmes d’intestins (constipation constante) : après une séance avec Roger je courais aux toilettes… A chaque fois il m’a apporté réconfort et sérénité…

    Je dois reconnaître que finalement on pense à Roger lorsqu’on a tout essayé mais finalement en y allant de suite on s’évite bien des tracas et surtout on retrouve la paix !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Les balises HTML ne sont pas autorisés.